Actualité
 

Dotation Globale de fonctionnement des établissements scolaires publics pour 2016/ Charlotte BLANDIOT FARIDE

Publié dans : Actualité

Conseil régional du 24 septembre 2015

Dotation Globale de fonctionnement des établissements scolaires publics pour 2016

Charlotte BLANDIOT FARIDE

 

Monsieur le président, Madame la vice-présidente, mes chères-rs collègues,

L’an dernier, nous avions exprimé notre réelle satisfaction de voir augmenter la DGFL, nous permettant ainsi d’être à la hauteur, tant des responsabilités régionales, que des engagements régionaux pris au cours du mandat. Vos engagements, madame la vice-présidente, sont aussi bien entendu, les nôtres.

Nous avions également souligné, l’année dernière, notre souci de voir cette dotation en hausse ne pas en rester là et poursuivre sur sa lancée, de manière à rester à la hauteur.

Aussi, nous nous réjouissons de voir la DGFL 2016 confirmer cette ambition sans faille pour les lycées, pour la jeunesse et l’égalité des territoires. Que cela se traduise par la reconduite du fonds de fonctionnement, par le maintien de la dotation de solidarité au même taux que l’an dernier – qui rappelons-le avait alors été augmenté de 6%, ou encore par l’aide aux petits lycées, qui, elle, augmente cette année, tout comme les dotations spécifiques d’aide à l’éloignement, au réajustement chauffage, aux internats… C’est à travers tous ces efforts conjugués que cette majorité régionale démontre son intérêt inébranlable et marque de son empreinte résolue, la politique menée par la Région IDF en direction des lycées et de la jeunesse franciliennes.

La poursuite de la gestion directe du chauffage confirme la volonté politique, de maitrise de l’énergie, de baisse des coûts, de qualité environnementale. 427 lycées concernés cette année, bravo, il faut continuer. Nous sommes ravis de voir que l’effort est maintenant réalisé, aussi, pour la mise en gestion directe de l’électricité.

C’est un enjeu majeur, un enjeu de société. Et où, mieux qu’au sein de nos lycées, peut-on gagner la bataille culturelle pour la préservation de l’environnement ? Cela relève de la politique éducative. Oui, de ces politiques indispensables pour forger une jeunesse citoyenne, et auxquelles vous avez consacré tant d’énergie, madame la vice-présidente, toujours avec la conviction, que nous partageons pleinement, qu’elles sont d’une importance capitale pour nos jeunes et pour l’avenir de notre société.

Je profite de ce moment pour saluer tout le travail que tu as entrepris pour et avec les jeunes, en étant toujours à leur écoute pour élaborer des politiques empreintes de justice et d’égalité. Je me permettrai de citer une phrase de ton dernier ouvrage : « Le regard que les jeunes portent sur leur école est le bon stimulant pour la repenser ». Voilà ce qui a guidé ton action, partir des besoins des acteurs de terrain, partager et co-élaborer. La preuve la plus belle de cette envie de partage et d’égalité dont tu es éprise c’est d’avoir dédié ta cérémonie de remise de Légion d’Honneur aux jeunes sans papiers. Une mobilisation que nous continuons, à leur côté.

 

Permettez-moi, pour finir, de revenir sur la dotation de solidarité. Elle avait donc été augmentée en 2015, cette augmentation est maintenue en 2016. Gageons que cela créera un précédent, et qu’elle sera poursuivie voire augmentée chaque année. Les retours des EPLE qui en bénéficient sont unanimes : elle est une bouffée d’air dans ces établissements vulnérables. Le bilan, plus formel, qui est actuellement en cours d’élaboration, nous confortera toutes et tous, j’en suis certaine, dans cette idée que solidarité rime avec réussite collective.

 

 

Notre groupe votera, naturellement, en faveur du rapport que vous présentez, Madame la vice-présidente.

 

 

 

Catégories : Actualité